• JPU

Compte rendu annuel de l'activité trainière 2019

Auteur : Jean-Pierre URIA

Date : 25 septembre 2019


Au niveau banc fixe, l’année 2019 s’est déroulée correctement avec néanmoins une baisse d’activité « compétition » et un maintien de l’activité « patrimoine ».

Sur le plan financier, le seul financement important a été celui d’une participation de 500€ pour le déplacement au Golfe du Morbihan.


COMPÉTITION


L’effectif de rameurs intéressés par le banc fixe est d’environ 24 personnes en légère baisse par rapport à l’année dernière. Le nombre d’entraînements a fortement baissé par rapport à 2018. Nous avons fait 47 sorties en 2019 contre plus de 60 en 2018. En fin de saison, la traineria a également fait quelques sorties très appréciées.

Malheureusement, ce sous effectif, a fait que nous n’avons pas pu renouveler l’engagement de notre trainière dans la descente de l’Oria en début de saison. De même, si nous avons pu participer à la régate ABE d’Anglet, cela a du se faire en faisant appel à d’autres clubs qui ont bien voulu nous prêter des rameurs.

Nous avons également participé à la régate organisée par Fontarrabie avec un équipage cette fois complet qui a effectué une prestation correcte.


Malgré cette difficulté d’effectif, il existe un bon collectif de personnes très attachées à ramer ensemble sur la trainière. Les entraînements ont bien eu lieu et se sont déroulés avec une exigence technique et physique relativement soutenue. Au niveau motivation, nous avons un rameur Jakes Laffont, très actif également en banc mobile, qui a participé cette année au championnat ABE sous les couleurs d’Ibaialde à défaut de ne pouvoir le faire sous celles d’Endaika.

Comme l’année dernière, il convient enfin de rappeler l’excellente prestation du batteleku Mattin qui a terminé second, une fois de plus, au trophée Teink 2019. Jean-Philippe Soulat, Manu Lalanne et Michel Leguia n’ont pas ménagé leurs peines tout au long de l’année pour réussir cette performance.



PATRIMOINE


Comme annoncé l’année dernière à cette même date, la trainière traditionnelle Suhigaraixipi a participé à « La Semaine du Golfe 2019» au Morbihan. Ce furent trois jours de rames avec un total d’environ 68 km avec notamment la Grande Parade qui a laissé des souvenirs impérissables.

C’est la plus belle des manifestations de voiles traditionnelles. Il y règne un esprit de fête maritime où les bateaux avirons ont toutes leurs places.

Il est probable que lors de la prochaine édition en 2021, on voit de nouveau la trainière Suhigaraixipi tourner dans tous les sens sur ce magnifique plan d’eau qu’est le Golfe du Morbihan.

Néanmoins, là aussi l’effectif du club est trop faible. Nous avons dû faire appel à des adhérents d’Ibailde, que nous remercions. L’année dernière des rameurs de ce club étaient déjà venu compléter notre trainière pour nous permettre de participer à la première édition de « Pasaia 2018 ».

La constitution de tels équipages est délicate. Elle nécessite, à la fois, une certaine souplesse mais aussi un formalisme à respecter. Dans le futur, ce partenariat inter-clubs est une voie à développer pour monter des projets similaires.

Au mois d’août, lors des fêtes du jumelage, Endaika est apparu comme le club Hendayais le plus représentatif au niveau sportif. Non seulement, lors de la réception officielle, plus d’une centaine de personnes sont passées sous la haie d’honneur que

nous avons faite devant la mairie, mais aussi nous avons organisé deux jours de sorties particulièrement appréciés tant par les Portugais que les Hendayais. Le club Endaika est d’ailleurs invité pour les fêtes de Viana do Castelo en 2020.



59 vues